Supervision

Convaincu par l’utilité de la supervision, les membres de Psydom ont régulièrement engagé à titre individuel des processus de supervision pour optimiser la qualité de leurs relations d’aide ainsi que la qualité de leurs conditions de travail.
Les séances d’intervision (réunions d’équipe Psydom) font aussi partie de notre culture de travail, qui prône la réflexivité comme gage d’efficience pour nos soins et pour la pérennité de notre travail.

Stephan Lendais a terminé en 2013 sa formation de superviseur (MAS en supervision). Nous sommes désormais à même de proposer des séances de supervision en individuel, groupe ou équipe.
Ces dernières s’adressent tant à nos confrères infirmiers indépendants, qu’à d’autres professions, quelle que soit la spécificité de la relation d’aide exercée.

La supervision est réputée incontournable dans toute relation d’aide, quelles que soient la spécialisation et la profession du supervisé. Elle apporte des crédits reconnus dans les critères qualité de l’ASI, de même que pour les psychothérapeutes dans leurs reconnaissances qualité. Elle est recommandée par les éducateurs, enseignants et assistants sociaux. Bien d’autres professions y ont recours, parfois même si la relation d’aide n’y est pas centrale.


La supervision s’adresse à des personnes, des groupes ou des équipes. En s’appuyant sur des situations concrètes et quotidiennes, elle offre la possibilité de réfléchir sur le fonctionnement professionnel afin d'en mieux gérer les exigences.
La supervision a pour objectif l’amélioration des compétences professionnelles en lien avec les prestations offertes, le contexte, les relations avec les bénéficiaires et l'équipe de professionnels.
La supervision prend du sens lorsque le supervisé renforce sa conscience de lui-même, de ses actes, de ses responsabilités, de son engagement, de sa volonté à coopérer et de sa capacité à créer des liens interpersonnels.
La supervision vise le développement professionnel et personnel ainsi que l'acquisition de compétences psychosociales.
Elle amène le supervisé à s’interroger sur ses attitudes, ses paroles, ses perceptions, ses émotions et ses actions. Elle aide à développer la lucidité et la prise de distance afin de mieux gérer les situations complexes.
La supervision favorise l’intégration de l’expérience et l’assimilation des apports théoriques.
Elle est un processus s’appuyant sur la réflexion.
Afin qu’un travail de conscientisation, de maturation puisse avoir lieu, la supervision se déroule sur une durée déterminée et rythmée par des séances ayant lieu de façon régulière. (l'ARS, 2010)

Nous vous proposons différentes options



Travailler comme infirmier indépendant comporte bien des difficultés en termes de gestion administrative et de soins.
Les exigences ont considérablement augmenté ces dernières années et nous faisons face à des problèmes de collaboration avec les assurances, les médecins, parfois avec les associations professionnelles et d’autres instances encore.
Même en collaborant avec des pairs et le réseau, nous nous retrouvons souvent seuls dans des situations de soins complexes et c’est à nous qu’il incombe de trouver les solutions originales qui conviennent.
Il n’est pas aisé de nous procurer l’aide dont nous avons parfois besoin, ni de protéger suffisamment notre vie privé des soucis professionnels.

Stephan Lendais est infirmier indépendant depuis 1997 et intervient en santé mentale ambulatoire sur le canton de Neuchâtel. Il a beaucoup utilisé la supervision pour prendre le recul nécessaire à la pérennité et au maintien de la qualité de son travail d’infirmier indépendant.
Convaincu par ce processus, il est maintenant titulaire d’un diplôme de superviseur (MAS HEP BEJUNE) et peut vous proposer à vous, infirmiers indépendants, des séances de supervision en individuel, en groupes ou en équipe.
La nature des prestations est multiple :


Très investi pour la cause des indépendants depuis plus de 15 ans et formé au mangement, marketing et gestion des ressources humaines (Uni. NE), il vous propose son expérience pour des supervisions de type administrative (coaching). Une aide à la résolution de problèmes de gestion, que vous ayez nouvellement embrassé une pratique libérale ou que vous soyez expérimenté et quelle que soit votre spécialisation. Business plan, clarifications des exigences et mesures inhérentes à l’entreprenariat, organisation du travail, ou des difficultés spécifiques que vous rencontrez.
La supervision « classique », véritable mesure d’hygiène professionnelle, vise à aider le praticien à prendre du recul, à élargir le regard et la lucidité sur soi en tant que professionnel et à maintenir une distance relationnelle adéquate. Elle permet par cela de ne pas se laisser submerger par les préoccupations du travail en clarifiant son positionnement thérapeutique, en définissant plus précisément son identité professionnelle et en modulant son intervention au plus proche de ses valeurs. Elle est réputée incontournable dans toute relation d’aide, quelle que soit la spécialisation et la profession.

Il peut vous recevoir à Neuchâtel ou se déplacer selon la situation et le besoin.
Comme chaque supervision est singulière, la définition des objectifs ainsi que la durée et la fréquence devra se déterminer de cas en cas.
Tarifs/h : 120.- en individuel et 150.- en groupe ou équipe
Vous pouvez prendre contact avec lui à l’adresse : s.lendais@psydom.ch



Ceci s’adresse à vous, professionnels de la relation d’aide.

Il n’est pas essentiel que le superviseur soit un confrère ou même connaisse le contexte de travail du supervisé. Comme la supervision s’intéresse au champ professionnel du supervisé dans un sens réflexif, sur ce qu’il vit et ressent en tant que personne/professionnel, la méconnaissance de la fonction peut même devenir un avantage, car elle permet d’interroger « innocemment » les présupposés et enrichir ainsi la conceptualisation et l’élaboration des situations présentées.

Le but de la supervision est d’améliorer la prise de recul, d’élargir le regard et la lucidité sur soi en tant que professionnel. Elle est réputée incontournable dans toute relation d’aide, quelle que soit la spécialisation et la profession et s’apparente souvent à une formation en terme de reconnaissance d’un travail favorisant l’évolution de sa pratique professionnelle.

Stephan Lendais est infirmier en santé mentale depuis 1995, indépendant depuis 1997 et intervient sur le canton de Neuchâtel. Il a beaucoup utilisé la supervision pour prendre le recul nécessaire à la pérennité et au maintien de la qualité de son travail d’infirmier indépendant.
Convaincu par ce processus, il est maintenant titulaire d’un diplôme de superviseur (MAS HEP BEJUNE) et vous propose à vous, professionnels de la relation d’aide, des séances de supervision en individuel.

Il peut vous recevoir à Neuchâtel ou se déplacer selon la situation et le besoin.
Comme chaque supervision est singulière, la définition des objectifs ainsi que la durée et la fréquence devra se déterminer de cas en cas.
Tarifs/h : 120.-
Vous pouvez prendre contact avec lui à l’adresse : s.lendais@psydom.ch



Ceci s’adresse entre autres à des équipes d’EMS, de milieux hospitaliers, d’institutions éducatives, ou à des personnes désireuses d’élargir leur champ d’appréhension de leurs pratiques professionnelles.


La supervision de groupe réunit des personnes qui ne travaillent pas ensemble mais qui ont un intérêt à confronter leurs pratiques en vue d’une élaboration sous un angle plus large. Ils sont fréquemment de la même profession, évoluant dans des contextes différents.
La supervision d’équipe vise à favoriser les échanges, pluridisciplinaires ou non, pour des personnes qui collaborent dans le même contexte de travail. Cela permet tant d’élaborer ensemble sur des situations dans lesquels la relation d’aide pose problème, que pour des difficultés relationnelles au sein de l’équipe ou avec l’institution.

Il est essentiel que ce type de supervision se pratique avec un superviseur neutre, sans aucun lien avec le contexte institutionnel. Toute relation hiérarchique ou présence d’enjeux entravant la liberté de parole est à proscrire pour le bon déroulement du processus.

Stephan Lendais est infirmier en santé mentale depuis 1995, indépendant depuis 1997 et intervient sur le canton de Neuchâtel. Il a beaucoup utilisé la supervision pour prendre le recul nécessaire à la pérennité et au maintien de la qualité de son travail d’infirmier indépendant.
Convaincu par ce processus, il est maintenant titulaire d’un diplôme de superviseur (MAS HEP BEJUNE) et vous propose à vous, professionnels de la relation d’aide, des séances de supervision en groupe ou en équipe.
Son expérience institutionnelle et en tant qu’indépendant dans le domaine géronto-psychiatrique peut être utile par exemple pour des équipes d’EMS confrontées à des difficultés de prise en charge.

Il peut vous recevoir à Neuchâtel ou se déplacer selon la situation et le besoin. Le lieu de la réunion a seulement besoin d’être neutre pour les participants.
Comme chaque supervision est singulière, la définition des objectifs ainsi que la durée et la fréquence devra se déterminer de cas en cas.
Tarifs/h : 150.-
Vous pouvez prendre contact avec lui à l’adresse : s.lendais@psydom.ch



(C) 2008 - Tous droits réservés

Imprimer cette page